Publications

Échos du Centre de la Cause Élisabeth Bruyère

Bannière Journal Échos

Vol. 39 No 1 - Mars 2020

Extrait de l'éditorial 

Aujourd’hui encore, devant le bien qui ne cesse de se répandre, Mère Bruyère redirait cette parole prononcée au terme de sa vie : « Nous ne sommes rien, nous n’avons rien fait, à vous seul, ô mon Dieu, appartient tout honneur et toute gloire ».

 


Documents :


Télécharger
Inutile de s’inquiéter, nous sommes entre les mains de la Divine Providence, remettons-nous sous sa sauvegarde et nous vivrons en paix. - 29 août 1861
Mère Élisabeth Bruyère
Heureux l'homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment
Jc 1, 12
Un mot prononcé avec bienveillance engendre la confiance. Une pensée exprimée avec bienveillance engendre la profondeur. Un bienfait accordé avec bienveillance engendre l’amour.
Lao Tseu