Présence dans le monde



Qui
SOMMES-NOUS?

Notre présence
DANS LE MONDE

Devenir une
SOEUR DE LA CHARITÉ

 

 

 

 

Brésil - Région Saint-Paul

 

À la maison régionale située à Guarulhos (São Paulo), nous accueillons des groupes pour la formation des agents de pastorale, pour les rencontres des Associés (es) et les rencontres vocationnelles de jeunes. Nos sœurs travaillent en pastorale paroissiale auprès des communautés de base, à la liturgie, à la catéchèse et en accompagnement spirituel.

 

À notre maison de Pimentas, dans la périphérie de Guarulhos (São Paulo), nous accueillons des femmes dépendantes de la drogue pour une période de récupération au sein de la communauté thérapeutique ECOVIDA sous la direction de l´Association Élisabeth‑Bruyère de la Congrégation.

 

À la maison du noviciat, à Santa Bárbara D`Oeste (São Paulo), nous travaillons en pastorale d’évangélisation auprès des enfants, des jeunes et des adultes, et nous collaborons à l´animation missionnaire au niveau de la région pastorale. Nous répondons aussi aux besoins des pauvres, organisons des projets sociaux éducatifs pour les jeunes, et accueillons les femmes victimes de violence conjugale à travers l´organisation du service social coordonné par nos Soeurs.

 

À Taiobeiras (Minas Gerais), nous travaillons en pastorale paroissiale dans le volet de l’évangélisation et, en pastorale sociale, nous venons en aide aux familles afin qu’elles puissent vivre dans la dignité.

 

À Conselheiro Lafaiete (Minas Gerais), nous collaborons à un projet social destiné aux familles pauvres en vue d’un meilleur développement intellectuel, social et émotif des enfants et adolescents.

Pour plus d’informations sur nos oeuvres au Brésil, visiter le site Web: http://www.icobrasil50.blogspot.ca

 


 

Statistiques 2016

Diocèse Maisons Religieuses
Guarulhos 2 8
Montes Claros     1 3
Piracicaba  1 5
     

 

Fondation 1961

 

1961

C’est l’arrivée au Brésil de nos Sœurs Sainte-Marcella (Darquise Boisclair), Jean-Léonide (Adrienne Lavigne), Suzanne-de-l´Immaculée (Suzanne Labrosse) et Saint-Denis (Aline Denis).  Les sœurs sont envoyées au Brésil en réponse à l’invitation de Monseigneur Marie-Joseph Lemieux qui souhaite une collaboration des sœurs avec les prêtres des diocèses d’Ottawa, de Hull et de Mont-Laurier, pour œuvrer dans le diocèse de Marília, à São Paulo. Après un cours intensif de langue portugaise à Marília, elles s’installent dans la ville de Tupi Paulista, dans l’État de São Paulo.

Les soeurs vont tout d´abord s´engager à l’hôpital Santa Casa, de Tupi Paulista, et initier le travail en pastorale paroissiale. Plus tard, elles vont assumer le soin des personnes âgées au foyer Saint-Vincent-de-Paul.

 

1961-1974

Les soeurs habitent à la Santa Casa de Sao Paulo, Tupi Paulista pour leur travail apostolique. Résidence fermée en 1974.

 

1962

Avec l’arrivée de nouvelles missionnaires canadiennes, et bientôt de nouvelles sœurs brésiliennes qui se joignent à la communauté, on procède à la construction du Couvent Sainte-Marie, à Tupi Paulista,  et à l´ouverture d'autres maisons pour les soeurs qui travaillent dans la région. On retrouve des soeurs à Panorama, Pau Dalho, Monte Castelo, Junqueirópolis, et même dans les autres paroisses de la région.

Le travail de formation d'agents et agentes de pastorale, de catéchètes et de responsables de communautés de base est réalisé en collaboration avec les prêtres. Les sœurs assument  la responsabilité de la pastorale des malades, de la pastorale carcérale, de la pastorale des jeunes et de la liturgie.

 

1965

C’est l’expansion de la mission dans la ville de Guarulhos dans la périphérie de la grande ville de São Paulo.  On ouvre un couvent dans le quartier Vila Fatima, qui sera transféré, plus tard, dans le quartier de Bom Clima, à Cocaia.

Des soeurs travaillent à l'Asile St-Vincent-de-Paul.

Toutefois, la maison régionale demeure à Tupi Paulista où les sœurs continuent d’œuvrer dans cette région.  Elles se retirent définitivement le 2 mars 2010.

 

1982

Début de la mission à Ferraz de Vasconcelos. dans l’État de São Paulo, où les soeurs vont œuvrer dans la pastorale paroissiale et sociale. Fermée en 2011.

                                

1984

Ouverture d’un couvent dans le quartier de Pimentas, à Guarulhos. Cette mission sera fermée en 2002, et ouverte à nouveau en 2009.                            

 

1991-2014

Les sœurs répondent à de nombreux appels provenant de différents endroits.  Après avoir accompli leur mission, elles quittent pour aller vers des milieux où les besoins sont plus pressants.                     

Nous les retrouvons dans l’État de Minas Gerais à Ouro Preto (1991‑1999), à Monte Azul (1997‑2006), à Belo Horizonte (2001‑2007), à Ninheira (2006‑2011), à Taiobeiras (2011) et à Lafaiete (2014).  Dans l’État de la Bahia, à Barreiras (2004‑2012).  Dans l’État de São Paulo, à Santa Bárbara d´Oeste (2000), à Sapopemba (2002‑2005), à Parada Inglesa (2005‑2008) et  dans le quartier Macedo, à Guarulhos où se trouve la nouvelle maison régionale depuis 2011.